Zitoulien! – Netflix and Chill

Publié par Hugo G le

Zitoulien! – Netflix and Chill
Vous avez aimé ?

Envie de Netflix and Chill avec une petite citronnade made in Zitoulien ? Breaking Bad est là pour vous !

Zitoulien à tous,
Un peu plus de 5 années après la diffusion de sa dernière scène à couper le souffle, la série culte “Breaking Bad” créée par Vince Gilligan reste gravée dans les esprits… Pour le meilleur et pour le pire !

Zitouquoi ? 

Avec son million de vote et sa note moyenne de 9.5/10 sur IMDb.com, référence en terme de base de données en ligne sur le cinéma mondial et la télévision. Cette série est  classée 5e de son top 250 des séries TV. elle ne laisse planer aucun doute quant au fait qu’elle ait été et reste un véritable chef-d’oeuvre menée d’une main de maître du début à sa fin par Vince Gilligan.

Au cas où vous auriez vécu dans une grotte lors des 11 dernières années, nous allons vous faire une petite piqûre de rappel !

Breaking Bad est une série télévisée américaine en 62 épisodes de 47 minutes, créée par Vince Gilligan. Diffusée simultanément du 20 janvier 2008 au 29 septembre 2013 sur AMC aux États-Unis et au Canada. Puis depuis peu sur Netflix, fameuse plateforme de streaming.

La fameuse caravane achetée par Walter et Jesse pour installer leur laboratoire.

La série se concentre sur Walter White, professeur de chimie dans un lycée, qui vit avec son fils handicapé et sa femme enceinte. Belle maison, beau quartier à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Lorsqu’on lui diagnostique, peu après qu’il ait fêté ses 50 ans, un cancer du poumon en phase terminale avec une espérance de vie estimée à deux ans, tout s’effondre pour lui. Il décide alors de mettre en place un laboratoire clandestin et un trafic de méthamphétamine.  Tout cela pour assurer un avenir financier confortable à sa famille après sa mort.C’est pourquoi il s’associe à Jesse Pinkman, un de ses anciens élèves devenu petit trafiquant.

Jesse Pinkman sur le point de commettre l’irréparable.

Zitoucomment ?

Maintenant que vous connaissez le pitch entrons dans le vif du sujet ! Pourquoi Breaking Bad est culte ?

Le titre de la série est révélateur de son contenu : « Breaking Bad » est donc l’histoire d’un « pétage de plomb » d’un homme ordinaire qui a trop donné et pas assez reçu.

Breaking Bad c’est une superbe série noire, glauque, parfois drôle. Mais surtout remarquablement écrite, qui cristallise en un seul personnage, Walter White, tous les maux d’une société Américaine mise à mal par la crise.

Sur la forme, la réalisation est excellente, avec de multiples prises de vues inventives toujours au service de la narration. La musique quant à elle est toujours appropriée, qu’elle ait été composée pour la série ou qu’il s’agisse de morceaux choisis en contrepoint des images qui défilent. Sur le fond, les arcs narratifs déployés tout au long des cinq saisons sont remarquables. Avec un suspens intelligemment dosé, exposant avec clarté des situations où la morale et les valeurs des personnages sont constamment questionnées.

L’inséparable duo White et Pinkman entretient une relation ambiguë qui sous-tend toutes les intrigues, entre fidélité et mépris, entre semblant de filiation et rejet viscéral. Tous les personnages entrants et sortants jouent également des rôles clefs, jamais accessoires ce qui les rend d’autant plus attachants.

Walter White en premier plan avec en arrière plan de gauche à droite Hank (son beau-frère), Skyler (sa femme), Marie (sa belle-soeur) et Walter White Jr (son fils).

Zitoupourquoi ? 

Mais Breaking Bad est moins l’histoire d’un homme qui “pète un plomb” – ce qui est surtout vrai dans les premiers épisodes de la série et moins par la suite – que l’histoire d’un homme qui rejette les valeurs d’une société qui ne fonctionne plus. Société à qui il a donné sans compter sans jamais rien recevoir en retour.

Animé d’un orgueil allant toujours croissant, Walter White rejette toute main tendue. Il veut vivre son propre rêve américain qui tourne inéluctablement au cauchemar. Réussir seul, en dehors des limites imposées par la morale et accessoirement la loi.

Walter White, véritable antihéros, refuse de mourir avec fatalité en laissant sa famille ruinée.  Il décide de se battre en se défaisant toujours plus de toute morale. Walter White est un homme en crise qui défie la défaite annoncée de son existence. Une existence qu’il a toujours subi et qu’il décide, une fois au pied du mur, de reprendre en main de façon totalement inattendue. Laissant Heisenberg (pseudonyme adopté par Walter White pour le trafic) progressivement dévorer Walter White à l’image du docteur Jekyll et M.Hyde.

Que vous ayez du temps libre devant vous, ou pas, il n’ y a plus qu’une chose à faire : la savourer sans modération ! Retrouvez la série sur Netflix sans plus tarder !

La meth d’Heisenberg au taux de pureté de 99.1%

Ps: RIEN n’est 100% parfait, mais Breaking Bad l’est à “99,1%” ! (Zitoulien, lui, l’est à 100%)

Catégories : Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

QUOPRIMO
Concours SEO